Pourquoi n'est-il pas recommandé de dormir avec son animal de compagnie ?

·1 min de lecture

Vendredi dans "Sans-Rendez-vous", le docteur Jimmy Mohamed répond à une auditrice qui se demande s'il est néfaste de dormir avec son animal de compagnie. Selon plusieurs études, cela altérerait la qualité du sommeil et pourrait engendrer une baisse de la libido, rappelle le médecin d'Europe 1.

Il tape la couette avec sa truffe et vous demande de ses yeux suppliants de le laisser grimper sur le lit. Il est tentant de dire oui. Mais selon plusieurs études, dormir avec son animal de compagnie altérerait la qualité du sommeil et pourrait engendrer une baisse de la libido, rappelle le docteur Jimmy Mohamed vendredi dans "Sans Rendez-vous" sur Europe 1. Pour les enfants en revanche, dormir avec un animal peut avoir certains avantages.

"Quand on est adulte, dormir avec son animal de compagnie est une fausse bonne idée. Les études ne sont pas toutes d'accord les unes avec les autres, mais ce qui en ressort le plus souvent c'est que si on veut dormir avec un chien ou avec un chat, mieux vaut qu'il dorme au pied du lit plutôt que sous les draps. Mine de rien, les chiens et les chats ont leur propre rythme de sommeil.

>> Retrouvez l'intégralité de Sans rendez-vous tous les jours de 15h à 16h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

A 5 heures du matin, dès qu'il fait jour, un chat a envie d'aller chasser. Alors que la nuit, les adultes ont des petits trains du sommeil. Entre chaque petit train, il y a un micro réveil. Celui-ci est habituellement imperceptible, mais si vous avez un chat ou un chien à côté, qui fait du bruit, qui bouge, qui ronfle, cela va vous réveiller. Une étude a montré que 63% des gens qui dorment au moins quatre nuits par semaine avec leur animal de compagnie se plaignent de troubles du sommeil.

Un problème pour l'éducation

Il y a aussi l'i...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles