"Pourquoi ne pas refaire cette formule ?" : Nagui évoque l'idée d'un retour aux fondamentaux pour les 20 ans de "N'oubliez pas les paroles"

Nagui anime
Nagui anime "N'oubliez pas les paroles" depuis 2007. - France 2

Aux commandes d'un nouveau numéro de "N'oubliez pas les paroles", le 4 juillet, Nagui a émis l'hypothèse d'un retour aux fondamentaux pour le vingtième anniversaire du karaoké de France 2. Une idée qui lui est venue de son échange avec une candidate nostalgique.

Nagui d'humeur nostalgique ? Depuis le 15 décembre 2007, l'animateur star de France 2 donne de la voix et de sa personne dans "N'oubliez pas les paroles", sans jamais se lasser de son rôle d'homme-orchestre du karaoké géant. En plus de présenter les émissions quotidiennes, le grand copain de Jean-Luc Reichmann se plait à recevoir les plus grands maestros du programme lors des Masters et autres compétitions dérivées. Mais, ce jeudi 4 juillet, c'est une fan de la première heure qu'il a reçu sur son plateau.

Nagui replongé dans les premières émissions de "N'oubliez pas les paroles"


Venue challenger Céline, la championne du moment, Agathe a surpris Nagui en lui confiant qu'elle préférait la formule initiale de "N'oubliez pas les paroles" à celle en vigueur actuellement. "Je ne sais pas de quand ça date, peut-être de 2007 ou 2008. J'étais petite mais j'adorais", a indiqué l'étudiante girondine, qui a passé le cap des sélections pour la première fois. Et pourtant, elle aurait souhaité tenir le micro quelques années en arrière. "Ce n'était pas les mêmes principes, pas les mêmes règles. J'aurais adoré passer à ce moment-là", a-t-elle souligné en toute transparence, replongeant l'animateur dans le passé et l'ancienne formule avec des jokers. "Mais elle était limitée à 100 000 euros. On ne pouvait pas aller jusqu'au 500 000 (euros) de la reine Margaux", a-t-il répliqué, en faisant allusion à la cagnotte de la plus grande Maestro du...

Lire la suite


À lire aussi

Laurent Ournac : "La force de 'Camping paradis' sur TF1, c'est d'avoir des castings populaires"
"Il y a encore la liberté d'expression dans ce pays" : Franz-Olivier Giesbert s'emporte face à la députée LFI Clémence Guetté en direct sur BFMTV
"Vous, on vous a assez entendu" : Marine Tondelier (Les Écologistes) enchaîne les tacles contre Jean-Philippe Tanguy (RN) lors de la soirée législatives de France 2