Pourquoi on ne peut pas éteindre l'incendie de Notre-Dame de Paris avec un Canadair

franceinfo
Selon la sécurité civile et les sapeurs-pompiers, utiliser un engin de ce type détruirait tout ce qu'il reste de la structure de la cathédrale.

La question est revenue à plusieurs reprises dans la soirée. Plusieurs internautes se sont étonnés de l'absence de Canadair pour éteindre l'incendie de Notre-Dame de Paris, lundi 15 avril. Sur Twitter, la sécurité civile a expliqué que ces avions sont techniquement "inadaptés pour éteindre ce type d'incendie". "Le largage d'eau par avion sur ce type d'édifice pourrait en effet entraîner l'effondrement de l'intégralité de la structure".

>> Incendie à Notre-Dame de Paris : suivez notre direct

"Pas d'hélicoptères en région parisienne"

"Vous êtes en plein cœur de ville, on ne peut pas utiliser de moyens aériens, si on utilise des hélicoptères bombardiers d'eau, il faut en avoir en région parisienne", a expliqué Laurent Vibert, ancien porte-parole des Pompiers de Paris à franceinfo.

On ne peut pas lancer des tonnes d'eau qui vont encore plus fragiliser les structures et risquent d'attiser l'incendie et blesser les personnels d'intervention.

Laurent Vibert, ancien porte-parole des pompiers de Paris

à franceinfo

"Dans cette zone de Paris, qui est un (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi