Pourquoi il ne faut pas passer à côté de 3 Billboards : les panneaux de la vengeance sur France 2

·1 min de lecture

Mélange de drame et de comédie noire, 3 Billboards : les panneaux de la vengeance, c’est tout d’abord un scénario d’une grande originalité (récompensé à la Mostra de Venise) et imaginé par le réalisateur Irlandais Martin McDonagh (dont on avait découvert le premier film, l’étonnant Bons baisers de Bruges avec Colin Farrell, dix ans auparavant). L’action de ce thriller provincial se déroule de nos jours à Ebbing, petite ville (fictive) du Missouri. Dans ce bled du Midwest, Mildred Hayes (Frances McDormand, sidérante), une femme dont la fille adolescente a été violée et assassinée, loue trois grands panneaux publicitaires à l’entrée de sa ville pour y dénoncer l’inefficacité de la police locale. En effet, l’enquête piétine depuis des mois et les forces de l’ordre sont incapables d’arrêter l’assassin de la jeune femme. En accusant le shérif (Woody Harrelson, parfait) et ses hommes de laxisme, la mère endeuillée utilise ces panneaux pour relancer la recherche du coupable. Son geste va semer la discorde, provoquer de nombreuses réactions au sein de sa communauté et entraîner de graves conséquences.

En mère courage, têtue et jusqu’au-boutiste, Frances McDormand est extraordinaire ! Elle a d’ailleurs remporté l’oscar de la meilleure actrice pour ce rôle. Elle dit s'être inspirée de… John Wayne pour composer son personnage de dure à cuire en salopette, qui peut se montrer parfois irresponsable et odieuse. À ses côtés, Sam Rockwell interprète un flic aussi bête que méchant, rôle qui a lui (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Programme TV : les meilleurs films à voir ce dimanche 10 janvier
Omar Sy répond à ceux qui l'ont accusé de racisme après sa parodie de Doudou d'Aya Nakamura en promettant "un film de Doudou"
Programmes TV : voici les films inédits diffusés à la télé du 9 au 15 janvier sur les chaînes gratuites
Mort de Michael Apted : le réalisateur de Gorilles dans la brume et Le monde ne suffit pas est décédé à 79 ans
Nathalie Baye : cette difficulté à laquelle Laura Smet a dû faire face dans le cinéma