Pourquoi la Nasa lance une mission de déviation d'un astéroïde

·1 min de lecture

ESPACE - La Nasa a annoncé le lancement d’une « mission de défense planétaire » en envoyant, dans le cadre d'un exercice, un satellite s’écraser sur un astéroïde pour le faire dévier de sa trajectoire.

EDIT du 24 novembre : Alors que la Nasa a fait décoller dans la nuit de mardi à mercredi sa Mission Dart, 20 Minutes vous propose cet article daté du 5 novembre, expliquant pourquoi l’agence espère modifier la trajectoire d’un astéroïde à l’aide d’un vaisseau projeté à 24.000 km/h.

Quand on a lu les mots « mission de défense planétaire » et « s’écraser volontairement sur un astéroïde » pour le faire dévier de sa trajectoire, on a tout de suite eu les yeux qui ont brillé. Avec, dans un coin de la tête, l’image de Bruce Willis et Ben Affleck dans Armageddon, prêts à sacrifier leur vie pour sauver la Terre. Evidemment, la réalité est un peu moins sexy, personne ne va partir pour l’espace cinq minutes après avoir mangé son croissant et revenir le soir même.

20 Minutes vous dit tout sur la Mission Dart, l’expérience de la Nasa censée aider l’humanité à se protéger d’une potentielle collision avec un astéroïde. Un test « historique » qui verra « pour la première fois, l’humanité changer le mouvement d’un corps céleste naturel dans l’espace », selon les mots Tom Statler, scientifique de la Nasa participant à cette répétition générale.

Apprendre à écarter un éventuel danger

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
COP26 : Thomas Pesquet raconte le changement climatique vu de l’espace à Emmanuel Macron
La Nasa et SpaceX retardent l’envoi de quatre astronautes dans l’ISS à cause du mauvais temps
Metz : Thomas Pesquet photographie la ville depuis l’espace et s’interroge sur sa prononciation

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles