Pourquoi le masque seul ne suffit pas à se protéger de la Covid-19 ?

Futura avec l'AFP-Relaxnews
·2 min de lecture

Porter un masque de protection, c'est bien, mais si ce geste barrière n'est pas accompagné d'une distanciation physique, il demeure insuffisant pour se protéger de la Covid-19. C'est ce que révèle une nouvelle étude menée par des chercheurs américains, qui ont testé l'efficacité de plusieurs types de masque en face à face.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) préconise de porter un masque que l'on soit symptomatique ou asymptomatique, mais également de maintenir une certaine distance physique dans les lieux publics. Une chose plus facile à dire qu'à faire dans certaines circonstances, comme les transports publics, les écoles ou les magasins. Une équipe de chercheurs américains s'est donc intéressée à ces situations plus fréquentes qu'il n'y paraît, testant l'efficacité de cinq masques différents face à des éternuements ou une quinte de toux en face à face.

Dans les transports en commun, masque et distanciation physique, deux mesures indispensables. © New Africa, Adobe Stock
Dans les transports en commun, masque et distanciation physique, deux mesures indispensables. © New Africa, Adobe Stock

Questions posées sur l'efficacité du masque

Publiés dans la revue scientifique Physics of Fluids, leurs travaux ont permis d'analyser l'efficacité de cinq types de masques parfaitement ajustés sur le porteur, dont le N95, le masque chirurgical, ou encore plusieurs sortes de masques en tissu, grâce à la vélocimétrie par images de particules. Verdict, les chercheurs ont observé une fuite des gouttelettes en suspension projetées lors d'une toux ou d'éternuements avec tous les masques de protection, à l'exception du N95, et ce dans les deux configurations qui nous concernent au quotidien, à savoir lorsqu'une personne sensible porte un masque pour se protéger et lorsqu'une personne porteuse du virus porte un masque pour en limiter la propagation.

Pour limiter le risque de transmission : respecter la distanciation physique

Lorsqu'ils se sont intéressés au nombre de particules virales projetées, les chercheurs ont découvert que les masques ne protégeaient pas les personnes sensibles contre le virus...

> Lire la suite sur Futura