Pourquoi Marina Carrère d’Encausse s'est mise à cuisiner tardivement

·1 min de lecture

Voici un témoignage qui va faire déculpabiliser tous les parents et notamment ceux qui ne nourrissent pas un talent particulier pour la cuisine ! En effet, Marina Carrère d'Encausse était l'invitée de Laurent Mariotte dans l'émission La Table des bons vivants, samedi. L'occasion pour l'auteure du livre Les enfants du secret de revenir sur ses débuts en cuisine (notamment avec sa maman) qui ne furent pas glorieux, mais qui ne l'ont pas empêchée de devenir un véritable "cordon bleu" par la suite. 

>> Retrouvez La Table des bons vivants en podcast et en replay ici 

Le talent ça se gagne 

"J'adore ma mère, c'est une femme remarquable, mais elle ne sait pas cuisiner", s'amuse Marina Carrère d'Encausse. "Elle n'a pratiquement jamais cuisiné. La preuve, elle avait deux spécialités : une tarte aux pommes et un très bon soufflé. Sinon, c'était principalement des gâteaux ratés. Donc, je n'ai pas du tout appris à faire la cuisine dans mon enfance. Ce n'est que quand j'ai rencontré mon mari, qui cuisinait très bien, que je me suis mise à cuisiner. Maintenant, j'ai une passion pour ça. J'ai appris au fur et à mesure." De quoi définitivement donner de l'espoir à tout ceux qui ne parviennent toujours pas à faire cuire des pâtes ou qui n'ont pas grandi dans les cuisines d'un restaurant !

Découvrez notre newsletter gastronomie

Recevez tous les dimanches à 10h notre newsletter "A table !" pour exceller derrière les fourneaux avec les recettes, conseils et trucs & astuces de Laurent M...


Lire la suite sur Europe1