Pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ?

Pixabay

On allumait alors dans les églises des cierges bénits que les fidèles rapportaient chez eux, pour protéger le foyer. À cette époque de l’année commençaient les semailles d’hiver : on se servait donc de la farine restante pour attirer la fortune… confectionner à la Chandeleur des crêpes, symbole de prospérité pour l’année à venir. Les plus superstitieux continuent de faire sauter les crêpes avec une pièce dans la main, pour attirer la fortune…

Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, la fête était destinée d’antan aux Celtes qui symboliquement remerciaient le soleil en reprenant la forme de celui-ci à travers les crêpes. Ce symbole vise à remercier le soleil pour avoir fructifié les récoltes à travers sa lumière et sa chaleur.

Il est traditionnellement inspiré des romains qui célébraient à partir de la deuxième semaine du mois de février les Lupercales ou Lupercalia. Cette fête est destinée au dieu Faunus, dieu de la forêt et des animaux et aussi dieu de la fécondité. Cette fête est avant tout, un moment de purification. Envahi de plus en plus par le christianisme, le Pape Gélase Ier adresse un courrier entre 628 et 731 à Andromachus. Dans ce courrier, le Pape souligne notamment que la fête des Lupercales n’aura plus d’impact et de crédibilité face à la montée du christianisme. Sans injonction, ni formule d’autorité, il parvient à convaincre Andromachus qui va finalement adopter cette fête qui se célébrait à Jérusalem en l’honneur des 40 jours de la naissance du Christ. La fête s’étend (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tout savoir sur la prime exceptionnelle « Coup de boost Fioul »
Une intelligence artificielle fait dire n'importe quoi à n'importe qui
Que trouvera-t-on dans le panier anti inflation prévu pour le mois de mars ?
Combien peut-on déposer d'argent liquide en banque sans justificatif ?
Quelles aides pour des travaux d’isolation thermique en 2023 ?