Pourquoi Macron reçoit les partenaires sociaux à la veille du premier tour des législatives ?

Emmanuel Macron reçoit les leaders syndicaux à déjeuner ce vendredi, à deux jours des élections législatives . C'est la première fois qu'ils seront réunis à l'Élysée depuis sa réélection. La CGT a décliné l'invitation, mais les autres grands syndicats devraient être représentés. Au menu, la création du fameux Conseil national de la refondation, le CNR, annoncée la semaine dernière dans son interview à la presse régionale . Le chef de l'État veut avancer sur ce projet qui doit incarner son changement de méthode pour le second quinquennat.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

La place des partenaires sociaux dans le CNR en question

Les syndicats ce vendredi, puis mardi prochain, ce sera en principe au tour des dirigeants patronaux d'être reçus à l'Élysée pour discuter de ce Conseil national de la refondation . Avec ces réunions, le chef de l'État veut prouver qu'il n'a plus l'intention de contourner les corps intermédiaires.

Reste à savoir quelle sera la place occupée par les partenaires sociaux dans ce nouveau CNR. Car pour le moment, les contours de l'instance qui sera créée après les législatives sont flous. Un premier dîner de travail sur le sujet a bien eu lieu mardi à l'Élysée, en présence d'Élisabeth Borne et de certains ministres.

>> LIRE AUSSI - Législatives : comment Emmanuel Macron tente-t-il de reprendre la main ?

Borloo, Castex ou Vautrin à la présidence ?

Mais selon un conseiller, l'organisation et le ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles