Pourquoi M6 n'a pas diffusé les saluts militaires de France-Turquie

Le HuffPost avec AFP
Des joueurs turcs reproduisent un salut militaire à la fin du match contre les Bleus, lundi 14 octobre.

SPORT - Le match France-Turquie, diffusé ce lundi 14 octobre, aurait pu se dérouler sans incident, mais non. Comme l’a dénoncé la ministre des Sports sur Twitter le soir même, certains des joueurs turcs ont reproduit un salut militaire à deux reprises au cours de la rencontre. 

Cette rencontre est intervenue en pleine crise diplomatique entre Ankara et les capitales européennes, dont Paris, au moment où l’armée turque mène une opération militaire dans le nord de la Syrie contre les forces kurdes.

Sur les réseaux sociaux, l’image a beaucoup circulé. Les saluts militaires des joueurs turcs n’ont pourtant été diffusés ni en France, ni en Turquie, ce qui a provoqué l’indignation du commentateur de la télévision étatique turque TRT, qui a déploré: “Pourquoi ne montrent-ils pas le salut militaire ? C’est magnifique, pourquoi ne le montrent-ils pas ?”.

Le cahier des charges de l’UEFA

Aux manettes de la production et de la réalisation, M6 et son prestataire AMP Visual expliquent à L’Équipe avoir respecté “un cahier des charges de l’UEFA, dans lequel il est demandé de ne pas diffuser tout signe ou banderole à connotations politiques”.

“Le premier salut a été réalisé après le but turc au moment où nous diffusions le ralenti du but. Le second salut a lui été réalisé après la fin du match au moment où nous étions en interview avec les joueurs. Si intervention il y avait dû avoir, cela aurait été fait en respect du cahier des charges de l’UEFA”, précise la chaîne pour justifier qu’il n’y a eu aucune censure.

Ce n’est pas la première fois que les joueurs turcs font ce signe. C’était déjà le cas, vendredi 11, lors de leur précédente rencontre contre l’Albanie. Cette irruption du politique dans le sport pourrait valoir à la Turquie des sanctions de la part de l’UEFA, qui ne tolère habituellement pas ce genre de mélanges.

Présente au Stade de France (à l’inverse de son homologue aux Affaires étrangères) Roxana Maracineanu a dénoncé ce geste “contraire à l’esprit sportif”. “Je demande à...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post