Pourquoi la mère de Carla Bruni garde un souvenir épique de sa rencontre avec Nicolas Sarkozy

Carla Bruni et Nicolas Sarkozy étaient faits pour s'aimer. C'est en novembre 2007, lors d'un dîner organisé par le célèbre publicitaire Jacques Séguéla, que le couple s'est rencontré pour la première fois. À ce moment-là, tandis que l'ancien président de la République venait tout juste de divorcer de Cécilia Attias, la chanteuse avait rompu avec Raphaël Enthoven, l'homme avec qui elle a eu un fils, prénommé Aurélien. Très vite, Carla Bruni et Nicolas Sarkozy sont devenus inséparables. Si bien que le 16 décembre 2007, ils décident d'officialiser leur relation lors d'un séjour à Disneyland Paris, avant de se marier le 2 février 2008 et de donner naissance, trois ans plus tard, à une petite Giulia.

Dans une interview accordée à Marie Claire, Marisa Borini, la mère de l'ex-mannequin et de l'actrice Valeria Bruni-Tesdeschi, se souvient parfaitement de sa rencontre avec Nicolas Sarkozy. C'était quelques jours après ce fameux dîner chez Jacques Séguéla. Carla Bruni hésitait même à s'y rendre... "Mais comme elle savait que le Président serait là, elle m'a dit : 'J'y vais, je suis curieuse de rencontrer Sarkozy.' Puis, trois jours plus tard, elle est passée déposer Aurélien pour le week-end...", raconte la femme de 86 ans.

Soudain, Carla Bruni annonce à sa mère que l'homme politique passera la chercher. "C'était effectivement lui, entouré de policiers", se souvient Marisa Borini. D'emblée, Nicolas Sarkozy vient à sa rencontre et lui demande la main de sa fille. Très surprise, l'actrice

Retrouvez cet article sur GALA

Jacques Chirac jonglait avec les maîtresses : cette anecdote savoureuse
Ilona Smet, l’anti-Laeticia Hallyday : ce que la petite-fille de Johnny veut éviter
Brigitte et Emmanuel Macron : ces photos avec leurs petits-enfants qu’ils n’ont jamais divulguées à Chambord
VIDÉO - Benjamin Castaldi et sa femme très inspirés : sa confidence très coquine
Estelle Lefébure dépassée par la guerre chez les Hallyday : "Je suis là pour protéger mes filles"