Pourquoi lundi sera le jour le plus déprimant de l’année

La déprime pourrait vous guetter lundi (Getty)
La déprime pourrait vous guetter lundi (Getty)

Le “Blue Monday”, c’est le jour le plus déprimant de l’année. Et c’est très sérieux puisqu’il s’agit d’une étude scientifique. C’est la découverte faite par un psychologue de l’université de Cardiff (Pays de Galles), Cliff Arnal, qui remonte à 2005.

Une équation complexe

Ce professeur a calculé que lors du Blue Monday, qui tombe chaque année le troisième lundi de janvier, se conjuguent plusieurs facteurs déprimants : la fin du week-end, et dont le début de la semaine, jusqu’ici, rien de différent des autres lundi, mais aussi températures glaciales, manque de soleil, le trou laissé dans les finances par les cadeaux de Noël, encore deux semaines à attendre avant la paie, difficile de poser des congés, les vacances qui commencent à dater…

Accrochez vous, l’équation qui permet de calculer de calcul est :

Equation
Equation

Ici, le “w” correspond à météo (de l’anglais “weather”), “D-d” correspond à la différence entre les dettes contractées durant les fêtes avec la capacité à les rembourser avant la paie de janvier, “T” correspond au temps écoulé depuis Noël, “Q” est le temps passé depuis les résolution du Nouvel An.

Enfin, “M” correspond au manque de motivation et “Na” fait référence au “besoin d’agir”.

Des résultats à nuancer

A l’issue de ce calcul, c’est la troisième lundi de janvier. En 2013, un organisme spécialisé dans le conseil aux entreprises pour lutter contre l’absentéisme, FirstCare, avait constaté que le pic des absences au travail avait lieu le troisième lundi de janvier.

Des résultats qui sont tout de même à nuancer puisque Cliff Arnal avait été payé pour ses recherches par une agence de voyages, qui vantait ses offres du mois de janvier. Toujours est-il qu’avec la vague de froid annoncé pour le début de semaine, la météo joue en faveur d’une belle déprime.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles