Pourquoi l'immunité de la rentrée se joue au mois de juillet

·2 min de lecture

Pour éviter un rebond de l'épidémie en septembre, il faudrait au plus tard se vacciner en juillet, compte tenu des délais à respecter entre les injections de vaccins.

VACCINATION - La vaccination contre le Covid-19 repart. Ce mercredi 30 juin, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé que le nombre de vaccinations quotidiennes se maintenait ”à un niveau très élevé” et, après un trou d’air important dans les réservations, “le nombre de prises de rendez-vous pour des premières injections est reparti à la hausse entre plus 10% et plus 20%”. 

Mais cela suffira-t-il pour éviter une remontée du Covid à la rentrée? Réussir à vacciner la moitié des non-vaccinés d’ici à l’automne ferait selon un modèle épidémiologique de l’Institut Pasteur s’effondrer une possible quatrième de vague de 89%. Mais pour obtenir un tel résultat, le temps presse.

Telle est la conclusion d’un court raisonnement posté sur Twitter par Guillaume Rozier, responsable du site de suivi de la pandémie Covidtracker. Il rappelle que c’est maintenant, dans les prochains jours du mois de juillet qu’il faudrait se faire vacciner.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le calcul est en effet le suivant: en considérant que le délai entre deux doses peut atteindre 49 jours, une primo injection réalisée le 1er juillet sera suivi d’une seconde dose le 19 août. La protection maximale étant acquise au bout de quinze jours après la deuxième injection, l’immunité serait acquise le 3 septembre, juste à temps pour la rentrée. 

Ne pas rater la fenêtre de vaccination de juillet

Si l’on réduit l’intervalle de vaccination entre les deux doses à 21 jours, une première dose devra être prise au plus tard le 29 juillet, pour être protégé début septembre. Pour une rentrée avec un Covid sous c...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles