Pourquoi les produits "non essentiels" des grandes surfaces pourront encore être vendus mardi

Claire Tervé
·.
·2 min de lecture
Pourquoi tous les rayons de grande surface ne seront pas tous fermés mardi (photo prétexte) (Photo: PhotoAlto/James Hardy via Getty Images)
Pourquoi tous les rayons de grande surface ne seront pas tous fermés mardi (photo prétexte) (Photo: PhotoAlto/James Hardy via Getty Images)

CONFINEMENT - Les produits “non essentiels” ont une journée de répit dans les grands surfaces. Ce lundi 2 novembre, Bercy a annoncé qu’il y aura une “tolérance” jusqu’à mercredi 4 novembre pour que les rayons où sont vendus ces produits puissent fermer.

Le décret définissant les produits de première nécessité “sera publié demain (mardi) matin, il y a donc une tolérance jusqu’à mercredi”, a expliqué Bercy dans un message à la presse.

Le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a reçu ce lundi à 16h les représentants des acteurs des grandes et moyennes surfaces. Un décret doit préciser mardi matin quels sont exactement les produits qui ne pourront pas être vendus par la grande distribution.

Un “souci d’équité”

Dimanche soir, le Premier ministre Jean Castex avait annoncé sur TF1 qu’au nom de l’”équité” et de la sécurité sanitaire, le gouvernement avait décidé de fermer les rayons non essentiels dans les grandes surfaces, plutôt que d’autoriser les petits commerces à rouvrir. Il avait précisé qu’un point serait fait “dans 15 jours et puis, surtout, à l’échéance du 1er décembre fixée comme la fin de ce confinement”.

La fronde s’était amplifiée ces derniers jours chez les petits commerçants, contraints de fermer durant le confinement, tandis que les grandes surfaces peuvent rester ouvertes.

Vendredi soir, le gouvernement avait déjà annoncé que les rayons livres et culture des grandes surfaces alimentaires et spécialisées allaient “momentanément fermer” avec effet immédiat, par “souci d’équité entre grandes surfaces et les librairies indépendantes” qui ne sont pas autorisées à ouvrir pendant le confinement.

Juste avant cette annonce vendredi, le groupe Fnac-Darty - dont les magasins restent ouverts - avait également annoncé qu’il fermerait ses rayons culture pour les 15 prochains jours, “dans un souci de responsabilité”.

À voir également sur Le HuffPost: Contre le confinement, 200 personnes ont manifesté à Paris

LIRE AUSSI

Avec toutes les attestations de déplacement, ces parents ne s'en sortent plus

Covid-19: la deuxième vague ne sera pas la dernière, craint le Conseil scientifique

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.