Pourquoi l'eau mouille-t-elle ?

Qu'on soit sous une grosse averse sur un chemin de campagne, sous la douche ou qu'on sorte de la piscine, l'eau nous mouille de la tête aux pieds. Nos cheveux, notre peau et nos vêtements se retrouvent rapidement trempés après avoir passé seulement quelques secondes sous l’eau. Cependant, on observe aussi des situations où l'eau ne mouille pas certains matériaux. C’est notamment le cas du ciré qui reste sec sous la pluie et les plumes d'un canard qui semblent repousser l'eau. Mais alors, pourquoi l'eau mouille-t-elle certains matériaux et pas d'autres ? La réponse réside dans la mouillabilité des matériaux et les interactions électrostatiques entre les molécules. On vous aide à y voir plus clair.

L'eau mouille grâce aux interactions électrostatiques entre les molécules d'eau et les matériaux qu'elles touchent. Lorsqu'une goutte d'eau entre en contact avec une surface, elle forme un angle de contact. Plus cet angle est petit, plus la goutte s'étale, augmentant ainsi la mouillabilité du matériau. Par exemple, sur du verre ou un pull en coton, l'eau s'étale bien, formant un angle de contact faible. Cette capacité de l'eau à s'étaler et à mouiller est due à la force intermoléculaire qui lie les molécules d'eau entre elles et aux matériaux. En revanche, sur certaines surfaces comme le téflon ou le ciré jaune des vacances en bord de mer, l’angle de contact est très important, ce qui empêche l’eau de mouiller.

Tous les liquides ne mouillent pas de la même manière. Cela dépend de la nature (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi utilise-t-on "battre le fer tant qu'il est chaud" pour parler de saisir une opportunité ?
Pourquoi certains noms de pays finissent-ils par "-stan" ?
Mais pourquoi le Japon continue-t-il d'utiliser de vieilles disquettes ?
Pourquoi sommes-nous souvent tentés de sentir les mauvaises odeurs ?
Que se passe-t-il s’il y a un trou dans la combinaison d'un astronaute ?