Pourquoi l'avenir de Noël Le Graët à la tête de la FFF peut se jouer mercredi matin ?

© AFP

Noël Le Graët  vit peut-être ses dernières heures en tant que président de la FFF .  Ce dernier, qui a convoqué une Assemblée générale exceptionnelle du Comité exécutif de la Fédération , pourrait perdre la confiance des membres du "Comex" lors d'un vote de défiance qui le pousserait alors vers la sortie. Le dirigeant breton âgé de 81 ans, en fonction depuis 2011, semble en effet avoir été lâché par une partie de ses soutiens.

"Là, il a perdu beaucoup de monde, je pense que les membres du Comex ne vont plus le suivre", assure une source proche de la "3F".

>> LIRE AUSSIAffaire Le Graët : quels sont les rôles et les pouvoirs du Comité exécutif de la FFF ?

 

Fragilisé en interne

Auditionné mardi par les inspecteurs de la mission d'audit lancée par la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra il y a près de quatre mois, un rendez-vous fixé depuis des jours mais finalement positionné en pleine tourmente, Noël Le Graët risque de vivre un autre moment difficile mercredi matin.

Fragilisé, mais tentant de garder la main, il a convoqué le "gouvernement" de la Fédération française de football, ce qui pourra lui permettre de répondre aux diverses interrogations nées de ces derniers jours, mais il devra aussi faire face aux critiques internes.

Ses déclarations dimanche soir sur RMC à propos de Zinédine Zidane ont visiblement déclenché un mouvement que l'ancien maire PS de Guingamp, malgré ses excuses présentées lundi au champion du monde 1998, risque de ne pas pouvoir contrer.

Lundi ...


Lire la suite sur Europe1