Pourquoi le langage érotique pendant un rapport sexuel n'est pas toujours excitant

Charlotte Tourmente
Pourquoi le langage érotique pendant un rapport sexuel n'est pas toujours excitant.

Les mots crus sont souvent formulés pour faire grimper son excitation et/ou celle de son partenaire. Pour certains, c'est une transgression: les mots interdits au nom de la bonne éducation, ont un pouvoir sulfureux en tête-à-tête, et décuplent le désir. On sort des limites imposées par la société et c'est jouissif... C'est aussi une autre forme d'échange avec l'autre, pour accorder ses paroles au langage corporel. Pour d'autres, c'est un lâcher-prise total qui fait intervenir une véritable confiance, loin des tabous et des codes sociétaux. Les mots cochons sont aussi là pour faciliter la communication et exprimer des désirs inavoués ailleurs.

Quels mots érotiques?

Dans une étude* publiée en 2015 dans les Archives of sexual behavior, les auteurs listaient le langage utilisé sous la couette. Il peutt prendre la forme de conseils comme "prends-moi plus fort", ou il peut exprimer les liens entre les deux partenaires comme un "je t'aime", ou encore un appel réflexe avec le classique "oui" ou "oh mon dieu". Les mots crus sont plus explicites quand ils relèvent des fantasmes formulés, de la domination ou de la soumission. Ils expriment parfois un renforcement positif ("j'aime ton corps").

Homme ou femme, un dirty talk différent?

Les chercheurs remarquaient que les deux sexes préféraient les mots "mutualistes" (liés aux liens intimes, les conseils, le renforcement positif), aux mots individualistes, associés à la domination, la soumission et aux fantasmes. L'équipe avait pointé une différence majeure: les femmes préféraient utiliser un vocabulaire de soumission et entendre des mots de domination. Les hommes avaient davantage tendance à affirmer la domination et la possession, probablement pour renforcer leur pouvoir. Ils étaient plus excités en entendant leur partenaire murmurer des mots de soumission.

Vous avez envie de raconter votre histoire? Un événement de votre vie vous a fait voir les choses différemment? Vous voulez briser un tabou? Vous pouvez envoyer votre...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post