Pourquoi l'allocution d'Emmanuel Macron était un discours de candidat à la présidentielle

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Y avait-il un sens politique caché dans l'allocution d'Emmanuel Macron mardi soir ? Sans aucun doute, répond Nicolas Beytout, directeur du journal L'Opinion et éditorialiste d'Europe 1. Si le président de la République a fait de nombreuses annonces, il s'est servi de cet exercice pour passer d'autres messages auprès des Français, notamment en vue de la prochaine élection présidentielle d'avril 2022

C'est toujours désagréable de sentir qu’on sollicite votre attention sur un sujet pour vous faire, en réalité, passer un autre message. C’était bien le cas, mardi soir. L'Élysée nous avait annoncé une intervention sur la crise sanitaire, dans la droite ligne de ce que le président de la République avait promis, le 12 juillet dernier. Alors, certes, Emmanuel Macron a parlé de la cinquième vague, il a annoncé l’extension du pass sanitaire pour les plus de 65 ans qui devront donc, à partir du 15 décembre, pouvoir prouver qu’ils ont reçu une troisième dose.

>> LIRE AUSSICovid, réformes et projets... Ce qu'il faut retenir de l'allocution d'Emmanuel Macron

La situation de l'épidémie n'a duré que 10 minutes

Certes, le président a précisé que tout relâchement dans notre vigilance devait être proscrit, que les 50-64 ans eux aussi devaient se faire vacciner et que le masque resterait longtemps exigible dans la vie courante. Mais tout cela a été expédié vite fait, comme si cela ne valait pas plus que quelques mots. Le pass sanitaire devenant un pass vaccinal (ce qui n’est pas anodi...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles