Pourquoi l’avion qui transporte le cercueil de la reine Elizabeth II est « stratégique »

La couronne d’Écosse au sommet du cercueil de la reine Elizabeth II, à l’intérieur de la cathédrale Saint-Gilles à Édimbourg le 12 septembre 2022.
JANE BARLOW / AFP La couronne d’Écosse au sommet du cercueil de la reine Elizabeth II, à l’intérieur de la cathédrale Saint-Gilles à Édimbourg le 12 septembre 2022.

JANE BARLOW / AFP

La couronne d’Écosse au sommet du cercueil de la reine Elizabeth II, à l’intérieur de la cathédrale Saint-Gilles à Édimbourg le 12 septembre 2022.

ROYAUME-UNI - De l’humanitaire au transport funéraire. L’avion qui transportera le cercueil de la reine Elizabeth II d’Édimbourg à Londres, ce mardi 13 septembre, a évacué des milliers de personnes fuyant les talibans à Kaboul l’été dernier. Dernièrement, il a aussi été affrété pour des missions d’aides humanitaires en Ukraine, en proie à une guerre avec la Russie.

C’est le maréchal Mike Wigston, chef de la Royal Air Force (RAF), qui a rappelé les exploits de cet avion « stratégique » au micro de la chaîne britannique Sky News cet après-midi. « Il s’agit d’un C-17 Globemaster, qui est notre avion de transport stratégique, mais en cette triste occasion, il transportera le cercueil de Sa Majesté d’Édimbourg à la RAF Northolt », a-t-il déclaré.

Missions à Kaboul et Kiev

Missionné en Afghanistan en 2021, l’avion a « transporté la majorité des 15 000 personnes que nous avons évacuées de Kaboul ». Puis, c’est sur le terrain ukrainien que l’appareil a été déployé en début d’année pour transporter l’aide humanitaire.

Pour cette nouvelle mission, le vol a été minutieusement préparé par la Royale Air Force qui a « travaillé en étroite collaboration avec le Palais pour répondre à ses souhaits », a encore expliqué Mike Wigston. Le cercueil de la Reine aura notamment une garde d’honneur royale lors de son chargement à bord de l’avion à Édimbourg, composée de 96 artilleurs du régiment de la RAF, le Queen’s Colour Squadron.

L’avion devrait arriver à Londres à 19 heures et sera accueilli par une autre garde d’honneur, avant d’être placé dans un corbillard et conduit au palais de Buckingham.

À voir également sur Le HuffPost :

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi