Pourquoi Kyle Rittenhouse, acquitté d'un double meurtre, est devenu le héros de la droite américaine

·1 min de lecture

Il y a une semaine, un jury a déclaré Kyle Rittenhouse "non coupable" des cinq chefs d'accusation qui pesaient sur lui. Le jeune homme de 18 ans était notamment accusé de meurtres. Le 25 août 2020, il s'était joint à des hommes armés venus "protéger" les commerces alors que des émeutes frappaient la ville de Kenosha (Wisconsin) en réaction aux tirs d'un policier blanc sur Jacob Blake, un Afro-américain de 29 ans atteint par sept balles dans le dos. Armé d'un fusil semi-automatique, Rittenhouse avait ouvert le feu dans des circonstances confuses, tuant deux hommes et en blessant un troisième. Les jurés ont estimé qu'il avait agi dans le cadre de la légitime défense.

Si Joe Biden s'est dit "inquiet et en colère" après l'annonce du verdict, son prédécesseur Donald Trump a de son côté félicité le jeune homme dans un communiqué. Rien d'étonnant, à en croire les enquêtes d'opinion. Selon un sondage YouGov publié le 18 novembre, seuls 15% des républicains considéraient que Kyle Rittenhouse devait être déclaré coupable de meurtre. A l'inverse, plus des trois-quarts des démocrates (76%) le pensaient.

Un symbole des valeurs conservatrices

Quelques jours après la fusillade, Trump, encore président, avait d'ailleurs refusé de condamner les actes de Kyle Rittenhouse, estimant qu'il "aurait probablement été tué" s'il n'avait pas ouvert le feu. Cette semaine, le milliardaire a reçu le jeune homme chez lui en Floride dans sa résidence de Mar-a-Lago.


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles