Pourquoi John Williams, 90 ans, n'envisage pas encore de prendre sa retraite

Le compositeur John Williams en 2007 - Kevin Winter - AFP
Le compositeur John Williams en 2007 - Kevin Winter - AFP

Increvable John Williams. Le compositeur de certaines des bandes originales les plus célèbres de l'histoire du cinéma raconte dans une nouvelle interview accordée cette semaine à The Associated Press qu'il n'est pas près d'arrêter sa carrière, malgré ses 90 ans:

"Je suis en train de travailler sur Indiana Jones 5. Harrison Ford, qui est plus jeune que moi, a je crois annoncé que ce serait son dernier film. Je me suis dit: si Harrison peut le faire, alors peut-être que moi aussi."

John Williams fait référence à une discussion privée avec Harrison Ford. L'acteur n'a pas encore fait de déclaration publique dans ce sens - il doit d'ailleurs jouer prochainement dans une série, un spin-off de Yellowstone, un western qui cartonne aux Etat-Unis.

"Je ne veux pas cesser toute activité"

Le compositeur n'est cependant pas certain de remplir sa promesse. La perspective de prendre sa retraite ne l'enchante pas vraiment, confie-t-il: "Je ne veux pas cesser toute activité (...) Mais j'aime à penser que je le ferai peut-être un jour."

Williams consacre ainsi une partie de son temps à composer de la musique hors du cinéma. Des concerts en son honneur sont programmés cet été à Los Angeles. Il est aussi en train d'écrire un concerto pour le pianiste Emanuel Ax.

Il vient également de sortir un disque avec le violonniste Yo-Yo Ma, A Gathering of Friends, où il propose de nouveaux arrangements des thèmes musicaux des films de Steven Spielberg (La Liste de Schindler, Lincoln, Munich).

Récemment, John Williams a enfin composé la musique du prochain film de Steven Spielberg, The Fabelmans, annoncé comme très autobiographique. Il a aussi participé à la série dérivée de Star Wars Obi-Wan Kenobi. La force est puissante en lui!

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles