Pourquoi interdire les téléphones aux enfants comme le veut Emmanuel Macron est irréaliste

Lors de sa première intervention après l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale, Emmanuel Macron n’a pas seulement souhaité donner sa ligne politique pour les législatives anticipées. Il a également mentionné plusieurs chantiers en cours, lancés par son gouvernement.

Le président a ainsi déclaré qu’il souhaitait l’interdiction de l’accès au téléphone « avant 11 ans » et aux réseaux sociaux « avant 15 ans ». Pour envisager une telle mesure, Emmanuel Macron affirme s’appuyer sur un rapport remis au gouvernement fin avril.

Dans ce document d’une centaine de pages, il est préconisé de n’autoriser le téléphone portable qu’à partir de 11 ans. Passé 13 ans, les experts proposent de donner un smartphone sans accès aux réseaux sociaux, puis d’ouvrir cet accès à partir de 15 ans, uniquement sur des réseaux « éthiques », sans plus de détails autour de cette mention.

Toujours selon cette étude, 89 % des 13-19 ans possèdent un smartphone en France, ainsi que 35 % des 7-12 ans. Parmi les jeunes qui possèdent un smartphone personnel à l’âge de 10 ans et demi, l’âge moyen d’acquisition était d’environ à 9 ans et 8 mois.

Emmanuel Macron a profité de la conférence de presse pour évoquer des sujets autres que les législatives. // Source : LCP / YouTube
Emmanuel Macron a profité de la conférence de presse pour évoquer des sujets autres que les législatives. // Source : LCP / YouTube

Emmanuel Macron a profité de la conférence de presse pour évoquer des sujets autres que les législatives. // Source : LCP / YouTube

Le rapport liste de nombreuses conséquences néfastes associées à l’utilisation des smartphones chez les plus jeunes : déficits de sommeil,

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : L'Élysée voudrait interdire les smartphones pour les plus jeunes. // Source : Deposit / Élysée