Pourquoi la HATVP apprend si tardivement qu’Eric Dupond-Moretti a oublié 300.000 euros dans sa déclaration

·1 min de lecture

6 juillet 2020-7 juillet 2021. Pour Eric Dupond-Moretti, le clin d'œil est fâcheux. C’est au lendemain du premier anniversaire de son entrée en fonctions, Place Vendôme, que Mediapart a lâché une petite bombe sur la situation fiscale du garde des Sceaux. Mercredi dernier, le journal en ligne révélait en effet que le ministre avait omis plus de 300.000 euros de revenus liés à ses droits d’auteur, dans ses déclarations à l’administration fiscale et à la HATVP.

Selon Mediapart, cette omission de taille, que le ministre reconnaît et dit, via son cabinet, avoir corrigée, serait apparue “au moment de la vérification de la situation fiscale de chaque ministre, procédure conduite par les agents de la Direction générale des Finances publiques (DGFIP), sous l’autorité de la HATVP”. L'entourage du garde des Sceaux assure d'ailleurs que c'est Eric Dupond-Moretti lui-même, qui, alerté du problème par son comptable, a d'initiative informé l'administration fiscale. "Ces sommes sont passées par mes comptes courants et l’Urssaf et la TVA ont été payées sur ces sommes. L’administration fiscale a regardé ce dossier attentivement et a dit qu’il s’agissait d’une erreur", a précisé le ministre de la Justice aux journalistes qui l'interrogeaient, lors d'un déplacement à Troyes, jeudi 8 juillet.

De son côté, Mediapart ajoute que le président de la République, Emmanuel Macron, a personnellement été avisé de la situation en pleine campagne des élections régionales. C’est-à-dire il y a quelques semaines. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dubaï vient d’inaugurer la piscine la plus profonde du monde
Bordeaux : le feu d’artifice écolo que prévoit la mairie pour le 14-juillet
Impôt mondial sur les sociétés : le combat que va mener la France au G20 à Venise
Éoliennes : sont-elles vraiment la promesse d’un avenir propre et décarboné ?
Vaccination contre le Covid-19 : dans les coulisses de l'hôpital Bégin

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles