Pourquoi Greta Thunberg attaque la France et pas la Chine ou les États-Unis

Paul Guyonnet
Lundi 23 septembre, seize jeunes ont attaqué la France, la Turquie, le Brésil, l'Argentine et l'Allemagne pour inaction contre le changement climatique. 

ENVIRONNEMENT - “Je n’ai pas l’impression que le gouvernement français ou le gouvernement allemand soient en train de bloquer...” Ce mardi 24 septembre au lendemain de la plainte déposée par seize jeunes et visant notamment les deux pays européens pour inaction climatique, Emmanuel Macron s’est montré circonspect au micro d’Europe 1

Et pour cause, celui qui a été fait “Champion de la Terre” est convaincu que ce n’est pas du côté de la France qu’il faut chercher les mauvais élèves de la défense de l’environnement. Dans le vol qui l’emmenait vers New York, il a par exemple déclaré à des journalistes que ceux qui marchent chaque vendredi pour défendre le climat feraient mieux d’aller en Pologne, là où l’on bloque les textes européens visant à mettre en place un agenda ambitieux en matière de politique verte. 

En clair, Emmanuel Macron aurait aimé que d’autres que la France soient la cible d’attaques des militants pro-environnement. Et pourtant, au nom des droits de l’Enfant, Greta Thunberg et quinze autres jeunes ont bel et bien attaqué Paris, ainsi que l’Allemagne, l’Argentine, le Brésil et la Turquie. Cinq gros pollueurs qui pèsent environ 6% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde, soit bien moins que les champions du secteur: la Chine et les États-Unis, à peu près autant que l’Inde seule et à peine plus que la Russie.  

Une plainte liée aux droits de l’Enfant

Or l’objectif de la plainte est de contraindre les pays visés à travailler avec les autres nations dans le but de fixer des objectifs, contraignants, de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ce qui représenterait un revirement d’importance par rapport aux us et coutumes de ces dernières années, où les États s’engageaient (ou pas) à essayer de tenir des objectifs, mais sans rien risquer de concret. 

Mais pourquoi alors avoir délibérément visé des pays qui sont loin d’être les pires en matière de pollution? Pour le comprendre, il faut regarder ce qui motive la plainte. Celle-ci a...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post