Pourquoi sommes-nous si friands des films d'horreur ?

Brut.

"Au final, les films d'horreur sont une expérience sociale. On a envie que ce monstre soit tué."

Le Professeur Michael Grabowski du Manhattan College explique pourquoi nous sommes si satisfaits d'avoir peur devant des films d'horreur. Selon lui, "on adore le frisson qu'on ressent lorsqu'on teste nos sensations." Lorsqu'on regarde un film d'horreur, on supprime généralement notre action motrice. "On sait que c'est un film (…) mais, parfois, la perception est si puissante qu'elle déclenche une émotion qui l'emporte sur notre cognition", explique le professeur Michael Grabowski.

Quelles origines ?

L'épouvante a des racines dans la religion et le folklore ancien, mais elle ne commence à fleurir qu'au 19ème siècle avec la littérature gothique. Au cinéma, les films d'horreur remontent jusqu'à l'expressionnisme allemand du début du 20ème siècle et touche un public considérable dans les années 1930 grâce aux "films de monstres" d'Universal. Le cinéma devient alors le média dominant des films d'horreur. "Ce qui distingue les films d'horreur des romans d'horreur ou des histoires de fantômes, c'est qu'ils sont plus immersifs", détaille le professeur.

Le film d'horreur, un moyen de véhiculer des messages forts

Grabowski affirme que la nouvelle culture des films d'horreur (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi