Pourquoi le "French kiss" ne serait finalement pas si français que ça

·1 min de lecture

Pourquoi l'expression "French kiss" fait-elle référence à la France plutôt qu'à un autre pays ? A priori, difficile à dire. Pourtant, les Américains ont bel et bien associé cette manière d'embrasser avec la langue à notre pays. Même si la pratique existait déjà auparavant. Pour comprendre, il faut remonter aux 18e et 19e siècles. C'est ce qu'a expliqué Stéphane Bern vendredi dans "Historiquement vôtre" sur Europe 1.

>> Retrouvez les émissions de Matthieu Noël et Stéphane Bern en replay et en podcast ici

Un baiser fougueux finalement pas si français

Ce n'est qu'en 2014 que le French kiss fait son apparition dans le dictionnaire Le Petit Robert. Ce baiser langoureux est défini par le fait d'"embrasser avec la langue", de "galocher". Une galoche est d'ailleurs une chaussure avec un dessus en cuir et une semelle de bois qui se porte par-dessus des chaussons. À l'époque, "le galochier" était le vendeur de cette chaussure et "galocher" signifiait faire du bruit en marchant avec ces chaussures. Il est vrai que certaines embrassades sont plus bruyantes que d’autres...

Quant au French kiss, les Américains sont persuadés que la pratique est une invention française. En effet, aux 18e et 19e siècles, la mobilité transatlantique se développe. La réputation des Français aussi. Il faut dire que les citoyens américains qui font le voyage en France sont plutôt aisés, ce qui favorise les rapprochements. Beaucoup ont par ailleurs longtemps évolué dans une religion puritaine où les rapproc...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles