Publicité

Pourquoi la France connaît-elle une explosion de cas de syphilis ?

Alors que la plupart des infections sexuellement transmissibles sont à la hausse en France, la progression du nombre de cas de syphilis alarme particulièrement les spécialistes. Longtemps reléguée au deuxième plan des politiques publiques notamment face à l’épidémie de VIH, cette infection bactérienne a augmenté de 110 % entre 2020 et 2022.

À la veille de la Saint-Valentin, il y a des surprises dont l’on aimerait se passer. Martin* vient de recevoir une mauvaise nouvelle d’une de ses amies proches, avec qui il a eu un rapport : "Je viens de me faire dépister, tu es la seule personne avec qui je ne me suis pas protégée. Et voilà, maintenant j’ai la syphilis."

Martin court vite se faire dépister : positif à la syphilis. Une fois le choc passé, il remonte rapidement le fil de ses multiples partenaires et se rappelle d’une aventure récente, également non protégée. Après un échange bref, cette partenaire confirme en être porteuse depuis un certain temps. Mais comme Martin, elle préfère prendre le risque, plutôt que d’avoir des rapports protégés.

Le cas de Martin n’est pas unique. Les infections sexuellement transmissibles (IST) d’origine bactérienne (chlamydia, gonocoque et syphilis, différemment du VIH qui lui est un virus) ont connu une forte hausse entre 2020 et 2022 en France métropolitaine, selon le dernier rapport de Santé publique France, daté de décembre 2023.

Les cas de chlamydiose, eux, touchent davantage les femmes, surtout entre 15-25 ans.

Une inquiétude particulière pour la grossesse

*Le prénom a été changé à la demande de l'intéressé


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Sidaction : après 40 ans de lutte, "on n’a jamais été aussi proche de jouir d’un monde sans sida"
Un nouveau cas "exceptionnel" de rémission du VIH enregistré après une greffe de moelle osseuse
En France, les préservatifs en pharmacie seront gratuits dès 2023 pour les 18-25 ans