Pourquoi François Fillon est visé par une autre enquête du Parquet national financier

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
François Fillon est au coeur de plusieurs polémiques.  - Thomas Samson - AFP
François Fillon est au coeur de plusieurs polémiques. - Thomas Samson - AFP

Le Parquet national financier (PNF) a confirmé, ce vendredi, avoir ouvert une enquête préliminaire pour "détournement de fonds publics et de recel de ce délit" à l'encontre de François Fillon, en 2017, ajoutant qu'elle était "en voie d'achèvement".

Pourquoi le PNF enquête-t-il depuis quatre ans au sujet de l'ancien candidat des Républicains à la présidentielle? Les investigations se concentrent autour de l'activité de Maël Renouard, un assistant parlementaire qui a travaillé pour l'ancien député de la 2e circonscription de Paris entre novembre 2013 et septembre 2015.

Il avait également été sa "plume" à Matignon, lorsqu'il était Premier ministre pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Collaboration à l'écriture du livre de Fillon

À son embauche en tant qu'assistant parlementaire, la mission de Maël Renouard consistait à rédiger les prises de parole publiques du député Fillon. Mais l'activité étant assez creuse, François Fillon avait décidé de lui confier l'écriture de son livre Faire, paru en septembre 2015, a indiqué une source proche de l'enquête à BFMTV.

Ils ont donc collaboré ensemble sur ce livre, qui dresse la vision de François Fillon sur le pays et formule des propositions politiques, et cela va constituer la principale mission de Maël Renouard pendant ces deux ans en tant qu'attaché parlementaire.

La question que doit se poser le PNF est de savoir si la collaboration à l'écriture d'un livre politique d'un député justifie de toucher chaque mois un salaire versé par l'Assemblée nationale. En l'occurrence, l'assistant parlementaire a touché 38.000 euros brut sur cette période.

Déjà condamné à cinq ans de prison

Antonin Lévy, l'avocat de François Fillon, a dénoncé ce vendredi sur BFMTV "un acharnement" du PNF. Selon lui, "il ne fait même pas de doute qu'un collaborateur parlementaire peut collaborer à l'écriture d'un livre politique".

"Le fait qu'un collaborateur parlementaire aide l'homme politique à exprimer sa vision politique, ça rentre totalement dans le champ de leur mission", a-t-il poursuivi.

François Fillon a été condamné en juin 2020 à cinq ans de prison dont deux ferme, 375.000 euros d'amende et dix ans d'inéligibilité, dans une retentissante affaire d'emplois fictifs qui avait fait dérailler sa campagne présidentielle en 2017. Il avait immédiatement annoncé faire appel. Ce procès en appel a été fixé du 15 au 30 novembre 2021.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles