Pourquoi les Français ont-ils autant de mal avec l'apprentissage des langues étrangères ?

© PIXABAY

"Bryan is in the kitchen". Pour beaucoup, cette simple phrase tirée des manuels d'apprentissage de l'anglais est révélatrice d'un mal bien français : nous sommes nuls dans la pratique et l'apprentissage des langues étrangères. "Les enquêtes internationales montrent qu'en effet nous ne sommes pas très bons . Mais le français, culturellement, a été à une époque l'équivalent de ce qu'est l'anglais aujourd'hui, à savoir une langue reconnue internationalement. Et de cela, on a gardé l'idée que le français, c'est quand même mieux que tout", débute Brigitte Lallement, spécialiste de l'enseignement de l'anglais.

Pour les Français, le problème serait donc d'abord culturel. L'école, et notamment ses méthodes pour l'apprentissage des langues, souvent basées sur beaucoup d'écrits, est aussi pointée du doigt.

Créer un engouement pour la pratique d'une langue

"Je pense que l'erreur, c'est qu'on se focalise beaucoup plus sur l'étude de la langue que sur la pratique. Tout ce qui est verbes irréguliers, grammaire, syntaxe, c'est important mais je pense que c'est quelque chose qui ennuie beaucoup, qui est très rébarbatif et qui empêche de rentrer dans l'amour d'une langue", explique Super Heco, YouTubeur et auteur du "guide ultime pour tout apprendre et devenir un super-héros".

>> Retrouvez toutes les émissions de Mélanie Gomez et Julia Vignali de 11h à 12h30 sur Europe 1 en replay et en podcast ici

Pour le coach, pour devenir bilingue ou simplement être à l'aise dans la pratique d'une ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles