Pourquoi la faim progresse-t-elle à nouveau dans le monde ?

·2 min de lecture

Malheureusement, on est loin d’avoir éradiqué la faim

Il est toujours compliqué de mesurer l'ampleur de la faim dans le monde : il n'y a pas de guichet où les gens viennent déclarer qu'ils ont faim et, en plus, cela se situe généralement dans des pays où le moins que l'on puisse dire est qu'il n'y a pas de statistiques stables. On procède donc par approche indirecte, en comparant les ressources alimentaires d'une région avec les besoins physiologiques des populations qui s'y trouvent. 

Et là, surprise, la faim chronique, qui caractérise les populations qui n'ont pas assez de calories pour se développer physiquement et intellectuellement, est d'une remarquable stabilité depuis plus d'un siècle. En l'an 1900, nous étions 1,8 milliard d'humains, il y avait environ 800 millions de gens qui souffraient de la faim, on retrouve exactement le même chiffre en 1950, en 2000 et en 2020 : nous sommes actuellement 7,8 milliards de Terriens et il y a toujours environ 850 millions de gens dénutris ! 

Nous sommes actuellement 7,8 milliards de Terriens et il y a toujours environ 850 millions de gens dénutris ! 

On peut voir ce chiffre de façon positive : les paysans du monde ont réussi à nourrir 6 milliards de personnes de plus, sur les mêmes terres, et entre-temps, on a défriché énormément de terres pour les mettre en culture mais, malheureusement, on en a pollué, érodé, bétonné, urbanisé, etc. autant ; ce qui fait que les surfaces mondiales consacrées aux céréales, aliments de base comme le blé, le riz et le maïs, sont restées stables, autour de 700 millions d’hectares.

L’agriculture, solution au réchauffement climatique

L'agriculture mondiale a donc fait d'énormes progrès en matière de productivité à l’hectare. Comme on peut voir sur les graphiques suivants, depuis 1960, la population a un peu plus que doublé mais la production agricole a augmenté beaucoup plus ; ce qui fait que, incontestablement, on mange beaucoup mieux sur la Planète actuelle avec ses 7,8 milliards...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles