Pourquoi il faut absolument éviter de dormir au décollage ou à l'atterrissage d'un avion

S'endormir au décollage, une très mauvaise idée (Photo : Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)

D'après une spécialiste des effets de la pression de l'air dans les oreilles, s'assoupir dans un avion en train de décoller ou d'atterrir peut notamment provoquer des otites et des dommages au niveau des tympans.

Lors d'un vol en avion, les phases de décollage et d'atterrissage sont souvent les plus pénibles à supporter pour le corps humain, notamment parce que le brusque changement de la pression de l'air dans les oreilles a tendance à provoquer des sensations de bouchon qui peuvent être particulièrement désagréables.

Dormir au décollage ou à l'atterrissage, une fausse bonne idée

Pour autant, tenter d'éviter ces moments délicats en s'abandonnant au sommeil peut s'avérer contre-productif, et même dangereux pour le système auditif. Spécialiste de la question, Angela Chalmers a ainsi établi qu'il était préférable de rester éveillé pendant que l'avion s'élève dans les airs ou qu'il en redescend, afin de mieux maîtriser ce phénomène physiologique.

"Un changement rapide d’altitude affecte la pression de l’air dans l’oreille, explique cette pharmacienne britannique dans un article du Daily Express paru en 2017. Cela conduit à un vide dans les trompes d’Eustache, qui donne l’impression que les oreilles sont bouchées et que le son est terne. Essayez de ne pas dormir pendant le décollage et l’atterrissage car vous n’avalerez pas aussi souvent qu’en étant éveillé."

"Vertiges, infections de l'oreille et lésions du tympan"

Comme l'indique la scientifique, avaler sa salive reste en effet l'un des meilleurs moyens d'adapter progressivement ses oreilles au changement des conditions de pression. "Avaler ou bâiller ouvre la trompe d’Eustache et permet à l’air de circuler dans ou hors de l’oreille moyenne, ce qui aide à égaliser la pression de chaque côté du tympan, précise le site MedlinePlus, cité par SudInfo. Si la trompe d’Eustache est bloquée, la pression de l’air dans l’oreille moyenne est différente de la pression à l’extérieur du tympan."

Dan ce dernier cas, qui intervient naturellement si l'on est endormi pendant les phases de décollage et d'atterrissage, les dommages sur le système auditif peuvent être graves. Le Daily Express évoque ainsi de possibles "vertiges, infections de l'oreille et lésions du tympan", ou encore "dans le pire des cas, des saignements de nez et une perte auditive grave". Pour éviter ces risques, une seule solution, donc : rester éveillé.

Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Attention, mal dormir, et en plus ne pas le savoir, c'est extrêmement dangereux pour votre santé"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles