Pourquoi Erdogan n’aime pas les femmes

·1 min de lecture

La Turquie se retire du traité européen contre les violences faites aux femmes. C’est le dernier mauvais coup porté par Erdogan au sexe pour lequel il n’a pas de faiblesses…

C’est un secret de Polichinelle : les islamistes ont un problème avec les femmes. Je ne sais plus quel optimiste suggérait naguère de faire des lâchers de psychanalystes au-dessus des nids de salafistes. Effectivement, certains thérapeutes valeureux sont à l’œuvre dans des sociétés sous emprise, comme Raja Ben Slama ou Olfa Youssef en Tunisie.Mais il y a un pays où la situation exige une rapide mobilisation des médecins de l’inconscient : la Turquie. Il faut en effet impérativement allonger Recep Tayyip Erdogan sur le divan. On doit bien trouver à Istanbul ou à Ankara, à proximité de son palais blanc, un équivalent du désormais célèbre docteur Dayan de l’incontournable série " En thérapie ". On me chuchote qu’il vaut mieux éviter les juifs. Erdogan, comme tous les islamistes, ne les porte pas dans son cœur. Mais il faut traiter le mâle par le mal. La belle Esther, royalement interprétée par Carole Bouquet dans la même série, ferait une psy idéale pour poser la question de fond au président turc."Les femmes sont le champ préféré des islamistes. Le Coran dit que les hommes peuvent le labourer à leur guise."Pourquoi claque-t-il la porte de la Convention d’Istanbul, sa ville natale, sur les violences faites au deuxième sexe ? Un traité européen que la Turquie fut le premier État à ratifier, Erdogan...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

"Pourquoi aucun candidat de gauche ne peut battre Le Pen en 2022 : l'interrogation interdite ?"

Variant breton du covid : pourquoi est-il plus difficile à détecter avec les PCR classiques ?

Pourquoi l'écriture inclusive est surtout exclusive

Pourquoi le couple franco-allemand se déchire autour du SCAF, le projet d'avion du futur

Peur sur la rédac' : pourquoi les journalistes ont la frousse