Pourquoi Emmanuel Macron relance l'épineux dossier de la réforme des retraites

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors qu'on pensait la réforme enterrée jusqu'à la présidentielle, Emmanuel Macron est tenté de s'intéresser de nouveau, et plus rapidement que prévu, aux retraites. Une façon pour lui d'aller chasser sur les terres de la droite comme de la gauche, préparant ainsi le terrain de sa campagne électorale.

Ça s'en va et ça revient... un peu plus vite que prévu. Selon Les Echos, Emmanuel Macron est bel et bien tenté de réformer les retraites. Alors qu'on croyait le dossier refermé jusqu'à l'élection présidentielle, puisque sa réouverture était conditionnée à la disparition du coronavirus, le chef de l'État est prêt à abattre cette carte. Ni Matignon, ni Bercy, ni le ministère des Affaires sociales pourtant en charge du dossier n'étaient prévenus. À ce stade, il n'est cependant toujours pas question d'une réforme de l'âge de départ, ni d'âge pivot, ni même encore de durée de cotisation. Pas de "grande" réforme, donc.

Aller draguer la droite... et la gauche

En réalité, Emmanuel Macron envisage de s’attaquer à un sujet extrêmement symbolique et donc à forte portée politique : la suppression des régimes spéciaux. Il devrait en parler mercredi au conseil des ministres, même si pour le moment rien n’est tranché définitivement. Cette accélération est très politique, le chef de l'État gardant en tête l'idée qu'il faut parler à une droite qui l'attaque beaucoup en ce moment. Et essayer de prouver à cette droite, une fois de plus, qu’il la comprend.

Mais avec Emmanuel Macron, le fameux "en même temps" n'est jamais loin. Selon nos informations, si le chef de l’Etat envisage donc de supprimer les régimes spéciaux, il prévoit dans le même temps d’instaurer une retraite minimum de 1.000€. Mesure qui s'adresse plutôt à son côté gauche. Plutôt astucieux politiquement, mais cela se heurte au fro...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles