Pourquoi Emmanuel Macron lance-t-il une offensive sur la sécurité, thème cher à ses opposants de droite ?

franceinfo
·1 min de lecture

La sécurité est "un enjeu majeur pour le pays", a assuré Emmanuel Macron dans un entretien au Figaro, dimanche 18 avril. Et cette idée semble guider les prochaines mesures de l'exécutif, à un an de la prochaine élection présidentielle.

Augmentation des places de prison et des effectifs des forces de l'ordre, renouvellement du parc automobile policier et création d'une réserve de 30 000 hommes et femmes dans la police, Emmanuel Macron investit un sujet cher aux partis de droite. En visite dans un commissariat et dans un quartier populaire de Montpellier (Hérault), lundi, il s'est à nouveau positionné sur une thématique qui préoccupe une partie de l'opinion et de ses potentiels électeurs.

Un "besoin de sécurité" des Français

Impossible pour le chef de l'Etat de passer à côté d'un des sujets qui arrive très haut dans la liste des préoccupations des Français. Selon un sondage Odoxa pour Fiducial, publié en février 2021, seuls 17% des Français font encore confiance au gouvernement sur les enjeux de sécurité, un record de défiance. "Il y a un besoin de sécurité des Français, c'est sûr, mais de la même manière, l'écologie ou l'égalité des chances ont fait l'objet d'annonces ces dernières semaines", évoque l'entourage du chef de l'Etat, qui nie toute logique de calendrier politique dans ces annonces.

"La sécurité est un sujet régalien et il reste au cœur des préoccupations des Français", souligne Brice Teinturier, directeur général délégué de l'institut de sondages Ipsos, contacté (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi