Pourquoi Emmanuel Macron dénonce-t-il avec insistance l'influence russe en Afrique ?

Emmanuel Macron poursuit sa tournée en Afrique. Après avoir rencontré son homologue camerounais Paul Biya mardi, le chef de l'État était ce mercredi au Bénin pour échanger avec le président Patrice Talon. Comme au Cameroun, Emmanuel Macron n'a pas hésité une nouvelle fois à attaquer la stratégie russe en Afrique . Une mise en garde ferme et directe d'Emmanuel Macron cet après-midi depuis Cotonou, face à la tentation de rapprochement de certains pays africains avec Moscou.

>>Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

"La Russie a commencé un nouveau type de guerre mondiale hybride"

"La Russie a commencé un nouveau type de guerre mondiale hybride. C'est ça la réalité. Et elle a décidé que l'information, l'énergie et l'alimentation étaient des instruments militaires mis au service d'une guerre impérialiste continentale contre l'Ukraine. La Russie est l'une des dernières puissances impériales coloniales. Elle décide d'envahir un pays voisin pour y défendre ses intérêts. C'est ça la réalité. Quand vous les voyez poindre leurs têtes chez vous, n'y voyez pas autre chose", a expliqué le président français.

 

>> LIRE AUSSIDéplacement de Macron en Afrique : quels enjeux pour la France ?

Lavrov en Éthiopie

"La Russie, une puissance impériale coloniale". Voilà une manière de contrer la propagande russe, très active en Afrique centrale et de l'Ouest. C'est le terreau sur lequel se développe le sentiment anti-français dans la région....


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles