Pourquoi Elizabeth II ne lira pas le discours du trône au Parlement britannique cette année

La reine Elizabeth II (g) et le prince Andrew arrivent en voiture à une cérémonie en hommage au prince Philip, le 29 mars 2022 à l'abbaye de Westminster, à Londres - JUSTIN TALLIS © 2019 AFP
La reine Elizabeth II (g) et le prince Andrew arrivent en voiture à une cérémonie en hommage au prince Philip, le 29 mars 2022 à l'abbaye de Westminster, à Londres - JUSTIN TALLIS © 2019 AFP

876450610001_6305861070112

La reine Elizabeth II n'assistera pas au discours du trône cette année. La souveraine n'avait jusqu'alors manqué qu'à deux reprises, ce rendez-vous solennel de la démocratie britannique où sont lues les priorités du gouvernement devant le Parlement. C'était en 1959 et en 1963, en raison de ses deux dernières grossesses.

L'absence d'Elizabeth II est aujourd'hui liée "aux problèmes de mobilité" dont souffre la monarque de 96 ans depuis octobre, précise un communiqué du palais de Buckingham.

"La reine continue d'avoir des problèmes de mobilité épisodiques et, après consultation avec ses médecins, a décidé à contrecœur de ne pas participer au discours du trône", a indiqué le palais.

Selon la presse britannique, il a dans un premier temps été question que la reine se rende au Parlement en voiture, puis qu'elle arrive par un passage discret en fauteuil roulant jusqu'à la chambre des Lords.

Mais, après avoir consulté ses médecins, la reine a finalement décidé d'annuler sa venue. La souveraine sera remplacée par son fils, le prince Charles, qui lira le discours du trône pour la première fois.

Des apparitions publiques de plus en plus rares

Depuis sa brève hospitalisation en octobre, la souveraine britannique souffre de problèmes de mobilité. Elle se déplace désormais avec difficulté, aidée d'une canne, et sur de très courtes distances, comme on a pu le constater dernièrement lors de son apparition publique pour la cérémonie religieuse en hommage au prince Philip, à l'Abbaye de Westminster le 29 mars dernier.

Pour cette raison, la reine Elizabeth II a, ces derniers mois, largement allégé son agenda. Ses apparitions sont devenues rares - même si elle continue à assumer des "tâches légères" au château de Windsor, la plupart du temps par visioconférence - et la reine a également annulé nombre de ses engagements. Le dernier en date: sa participation aux Garden Party de Buckingham Palace, courant mai.

876450610001_6305845180112

Le doute plane alors sur la présence de la monarque pour son Jubilé de Platine qui doit se dérouler du 2 au 5 juin prochain. De nombreuses célébrations y sont organisées à travers le pays mais pour le moment, on ignore si la Reine prendra part à ces festivités, et si elle fera sa fameuse apparition au balcon de Buckingham.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles