Pourquoi Dorothée a laissé un (très) mauvais souvenir à Michel Denisot

Derrière lui, il traîne près de 50 ans de métier à la télévision. Sur les plateaux de ses émissions, Michel Denisot a vu défiler de nombreuses célébrités aux caractères parfois bien trempés, qu'il devait interviewer. Et s'il a parfois réussi à nouer des "relations amicales professionnelles" avec certaines, il y en a une qui reste encore aujourd'hui son pire moment de télévision avec qui cela n'aurait pas pu arriver : Dorothée. Dans une interview accordée à Télé-Loisirs pour présenter son premier film Toute ressemblance, l'ancien présentateur du Grand Journal a révélé que la star du club Dorothée, qui faisait la joie de nombreux enfants dans les années 1990, "n'était pas facile" à interviewer.

"A l’époque, elle voulait rester dans le personnage, donc ça limitait les échanges", poursuit-il. C'est en 1988 sur le plateau de l'émission Mon Zénith à moi sur Canal+, que Michel Denisot avait reçu Dorothée, de son vrai nom Frédérique Hoschedé. Mais heureusement pour lui, toutes ses interviews ne se déroulaient pas ainsi. Et parfois même, elles donnaient lieu à de belles amitiés, comme avec Maurice Pialat. "J’ai fait un jour une interview avec lui. C’est lui qui m’a fait aimer le cinéma et surtout, la façon dont on fait le cinéma", précise-il, et de poursuivre : "J’ai eu la chance d'être proche de Maurice Pialat pendant assez longtemps. Il voulait toujours que je fasse du cinéma". Une belle consolation.

Figure de Canal+ qu'il a quitté en 2016 avant d'y revenir occasionnellement pour le Festival

Retrouvez cet article sur GALA

Dorothée a-t-elle vraiment laissé tomber la mère d’Antoine de Caunes ? Jean-Luc Azoulay donne sa version
Les photos topless de Lady Di dans la presse… un mauvais souvenir pour William
Antoine de Caunes : cette “trahison" de Dorothée qu’il ne lui a jamais pardonnée
Benjamin Griveaux fan du Club Dorothée : son étonnante anecdote
Mort d’Ariane du Club Dorothée : François Mitterrand était « fasciné » par elle