Mais pourquoi dites-vous «super» ?

Develey, Alice
/ Igor Yaruta/Sunny studio - stock.adobe.com

EXPRESSION POPULAIRE - Le mot est souvent employé pour manifester notre joie et notre excitation. Mais pas seulement... D'où vient ce terme ? Le Figaro revient sur son origine.

Peu de mots savent exprimer notre joie. Est-ce alors pour cela que l'on a pris pour habitude de se réunir autour du mot «super»? Peut-être. C'est en tous les cas, selon la légende, ce qui aurait amené Mary Poppins à imaginer son fameux «Supercalifragilisticexpidélilicieux», fondé sur le terme «super», afin de combler ce manque de vocabulaire émotionnel qui caractérise nos dictionnaires. Mais d'où vient ce mot? Le Figaro revient sur son origine.

Une origine, qui comme la consonance de son nom l'indique, provient du latin. Ainsi que le note Le Petit Robert, le mot super signifie «au-dessus», sur» et s'emploie comme un préfixe de renforcement pour marquer la supériorité. On parle ainsi de «supermarché» pour désigner un «magasin à grande surface», comme de Superman, pour qualifier non seulement le héros en slip rouge et collants bleus qui vole dans les airs, mais aussi «un personnage fantastique, doué de forces et de capacités extraordinaires».

Essence et botanique

Attention toutefois! Loin d'être né au XXe siècle, avec la création des comics, le mot «super» apparaît tout d'abord en France sous la forme supeir, «aspirer, absorber» dans la première moitié du XIIe siècle. Emprunté à l'anglo-normand súpa, «boire bruyamment», «super» tombera dans l'oubli avant de connaître une seconde naissance au XVIIe siècle pour désigner une voie d'eau lorsque celle-ci se bouche.

Loin de s'embourber pour autant, notre mot recouvrera dès le XIXe siècle son sens originel. On le retrouvera à la fois dans le vocabulaire de la marine comme un synonyme de «pomper», ainsi que dans nos régions (notamment en Normandie) comme le notera lui-même Flaubert en 1849 dans La Tentation de saint Antoine : «Nous grimpons dans les arbres pour attraper les nids; nous supons les œufs.» (...) Lire la suite sur Figaro.fr

D'où viennent les «darons»? 
Mais pourquoi faites-vous les choses «fissa»? 
Mais d'où vient le mot «kif»? 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages