Pourquoi vous devriez absolument changer votre tampon après chaque baignade

Il fait beau, il fait chaud, c'est le temps idéal pour aller se baigner ! Oui mais voilà : c'est plus compliqué en période de règles... La solution la plus simple consiste alors à utiliser un tampon hygiénique : celui-ci absorbe le sang menstruel, l'empêche de se déverser dans la piscine / dans la mer / dans l'océan, et nous autorise même à faire quelques brasses tranquillement.

Changer son tampon hygiénique après chaque baignade

Mais attention, il y a une erreur à ne pas commettre lorsqu'on va se baigner avec un tampon hygiénique : oublier de changer celui-ci après la baignade ! Interrogées par nos confrères américains de Self, le Dr. Kenosha Gleaton (qui est gynécologue-obstétricienne en Caroline du Sud, aux États-Unis) et le Dr. Mary Jane Minkin (qui est professeure de gynécologie à la Yale University School of Medicine, aux États-Unis également) expliquent que, lorsqu'il est mouillé, un tampon est plus susceptible d'être à l'origine d'une infection ou d'une irritation gynécologique. En effet : par nature, le tampon hygiénique est chargé de recueillir le sang menstruel, mais aussi certaines sécrétions vaginales qui contiennent (naturellement) des micro-organismes. De plus, le tampon est à la température du corps : 37°C, l'environnement idéal pour favoriser le développement de ces micro-organismes. S'il est en plus humidifié (par de l'eau de mer ou de piscine), le risque de prolifération microbienne est maximal.

Un tampon détrempé (...)

Lire la suite sur Top Santé

Témoignage : Comment j'ai appris (avec difficulté) à cohabiter avec ma bipolarité
Ils ont réussi à réduire leurs médicaments pour le diabète grâce à ce régime
Voici ce qu'il faudrait manger à chaque repas pour développer sa masse musculaire (selon une nutritionniste)
Pourquoi 30 ans n’est pas trop jeune pour commencer à penser à la ménopause et s’y préparer
Alzheimer se transmettrait davantage par les mères selon une étude