Pourquoi les Daft Punk ont un jour refusé un contrat à 500 000 dollars

·1 min de lecture

L'année 2021 signait la fin de l'aventure Daft Punk, groupe fondé par Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, dont l'amitié s'était scellée à l'âge de 12 ans grâce à Jimi Hendrix. Une séparation annoncée sur les réseaux sociaux qui avait créé la surprise, y compris du côté de Jean-Michel Jarre qui leur avait rendu hommage. Le groupe s'était fait très discret depuis plus de 5 ans.

Leur dernière apparition publique remontait en effet à janvier 2014, à l'occasion de la 56ème cérémonie des Grammy Awards à Los Angeles. Un triomphe : ils repartent avec quatre statuettes, dont celui de l'Album de l'année et de l'Enregistrement de l'année. Et ce sacre inspire publicitaires et marketeux : "Les propositions de collaboration fusent de partout", peut-on lire dans le nouveau numéro de Society, qui comprend un dossier spécial Daft Punk. "Et les intéressés envoient balader chacune d'entre elles avec la même froideur". Rien de bien étonnant pour Antoine Ressaussière, directeur artistique qui avait fait connaissance avec le duo lorsque celui-ci mixait encore de la techno à Rennes : "Les mecs ne sont absolument pas vénaux. Ils pourraient être très riches, mais la majorité de l'argent qu'ils ont, ils le dépensent dans leur musique", explique-t-il.

Quelques années plus tôt, les Daft Punk avaient d'ailleurs refusé un juteux contrat qui s'élevait à 500 000 euros, soit plus de 420 000 euros : un constructeur automobile souhaitait qu'une chanson du groupe illustre un de ses spots de pub. Hors (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Affaire Hoshi : Grand Corps Malade répond avec ironie à la mise en demeure de Fabien Lecœuvre
Qui sont les trois enfants de Frank Sinatra ?
Jacob Desvarieux, cofondateur du groupe Kassav', est mort à l'âge de 65 ans
Camille Cerf à la radio : l'ex-Miss France "excitée" et effrayée par ce nouveau challenge
Jacques Legros ému aux larmes à la fin du JT de 13h de TF1 pour saluer le départ d'un collègue

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles