Pourquoi la dépression est-elle en augmentation constante aux Etats-Unis ?

![CDATA[Shutterstock]]

Aux États-Unis, comme en France, la prévalence de la dépression – trouble de la santé mentale le plus courant dans le pays – augmente dans toutes les catégories de population. Selon une nouvelle étude publiée ce 19 septembre 2022 dans l’American Journal of Preventive Medicine, environ un Américain sur 10 (9,2%) a déclaré avoir connu un épisode dépressif, contre 7,3% en 2015. En même temps, plus de 17% des jeunes adultes de 18 à 25 ans ont déclaré souffrir de dépression, contre 10,3% en 2015. Chez les adolescents de 12 à 17 ans, 16,9% déclarent eux aussi en souffrir contre 12,7% en 2015.

Ces données alarmantes sont tirées de l’enquête nationale 2015-2020 sur la consommation de drogues et la santé, une étude nationale menée auprès d’individus américains de 12 ans et plus. Selon les chercheurs, ces résultats reflètent une "crise de santé publique qui s’intensifiait aux États-Unis avant même le début de la pandémie", a indiqué Renee Goodwin, auteure principale de l’étude et professeur au département d’épidémiologie de la Columbia Mailman School of Public Health.

Les femmes et les plus pauvres plus touchés

Si les jeunes adultes et les adolescents sont particulièrement touchés, les femmes (11,8%) elles aussi sont plus susceptibles de déclarer un trouble dépressif que les hommes (6,4%). Néanmoins, les taux de dépression ont augmenté chez les deux sexes depuis 2015. Les personnes d’un ménage dont le revenu est le plus faible (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Alzheimer : un algorithme pour un diagnostic plus précis
Vitiligo : causes, stress, traitements
Cancer du sein : pourquoi l'Europe souhaite-t-elle abaisser l'âge du dépistage à 45 ans ?
CHIFFRES COVID FRANCE. Ce mercredi 21 septembre 2022 : cas, les infos du jour en direct
Maladie d’Alzheimer : "Je suis devenu le parent de mes parents", confie Vincent Valinducq