Pourquoi la découverte de ce bébé planète est importante pour les astronomes

Nathalie Mayer, Journaliste
1 / 2

Les balbutiements d'une exoplanète observés pour la première fois

AU Microscopii est une étoile de la constellation australe du Microscope. Bien que située à seulement 32 années-lumière de notre Terre, elle est invisible à l’œil nu. Elle est plus petite que notre Soleil. C’est ce que les astronomes appellent une naine rouge. Elle est âgée de moins de 30 millions d’années – soit 150 fois moins que notre Soleil. Et conserve autour d’elle un vaste disque de débris, reste de sa formation.

Depuis plus d’une décennie, les astronomes espéraient y trouver une exoplanète. C’est désormais chose faite. Les données transmises par le Transiting Exoplanet Survey Satellite (Tess) et par le télescope spatial Spitzer confirment la présence d’une Neptune géante – 58 fois plus massive que notre Terre et 8 % plus volumineuse que Neptune – qui fait un tour de AU Microscopii en 8,5 jours. Une planète baptisée AU Mic b.

Le système offre aux astronomes une occasion unique d’étudier comment les planètes et leurs atmosphères se forment, évoluent et interagissent avec leurs étoiles. « Nous pensons que AU Mic b s'est formée loin de son étoile et a migré vers son orbite actuelle, ce qui peut se produire lorsque les planètes interagissent gravitationnellement avec un disque de gaz ou avec d'autres planètes », explique dans un communiqué, Thomas Barclay, chercheur associé au programme Tess au Goddard Space Flight Center (Nasa – États-Unis).

En apprendre plus sur la formation des planètes

Ce nouveau système apparaît très différent d’un autre, appartenant pourtant à une même association stellaire. Le système formé par Beta Pictoris et ses deux exoplanètes. L’étoile, déjà, est plus grande et plus chaude que AU Microscopii. Mais elle est aussi entourée d’un disque de débris. En revanche Beta Pictoris b et c sont au moins 50 fois plus massives que AU Mic b. Et elles prennent respectivement 21 et 3,3 ans pour faire le tour de leur étoile.

« L’orbite de Beta Pictoris b ne semble pas avoir migré. Les différences entre ces systèmes d'âge similaire peuvent nous en dire...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura