Pourquoi les créations d’emplois sont au plus haut depuis 2007

Libération.fr

A voir les résultats économiques récents, François Hollande peut légitimement nourrir certains regrets quant à la manière dont il aurait pu mettre en avant son bilan. Après l’investissement reparti en France (+ 4 % en 2016), un taux de marge des entreprises restauré grâce notamment au CICE, voilà que l’embellie finit également par toucher l’emploi. Selon les chiffres définitifs publiés jeudi par l’Insee, 187 200 emplois nets ont été créés dans les secteurs marchands non agricoles en 2016 (contre 100 000 en 2015). Un chiffre jamais vu depuis fin 2007… qui s’explique d’abord par la poussée de l’intérim : + 12 % sur l’année. En revanche, les secteurs de l’industrie et de la construction continuent de détruire davantage d’emplois qu’elles n’en créent : 24 900 emplois perdus dans l’industrie sur l’année, et 10 800 dans la construction. Et le chômage, malgré une légère décrue, reste massif en France, avec 9,7 % de la population active touchée en 2016 en métropole, 10 % en France entière, soit 2,81 millions de sans-emploi, selon l’Insee. Mais en 2017, la croissance devrait continuer à accélérer : la Banque de France table désormais sur 1,3 %, tandis que le gouvernement anticipe 1,5 %.



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

10 jours pour inverser la courbe
Aux assises, la fragile «légitime défense» d’un policier
Diaporama
40 millions
Des produits d’entretien qui décapent la santé

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages