Pourquoi la consommation électrique française a atteint son niveau le plus bas depuis 10 ans

Alors que les énergies renouvelables ont satisfait en 2019 23% de la consommation électrique en France, les Français n'ont pas plus d'appétence pour la fée électricité. Au contraire. En dépit du nombre croissant d'appareils électriques domestiques connectés, la consommation d'électricité française a atteint son plus bas niveau depuis 10 ans avec 473 TWh. Selon le bilan électrique 2019 de RTE (chargé du réseau de transport comme les lignes à haute tension) cette baisse est conforme à ses bilans prévisionnels.

En 2019, la consommation brute (474 TWh) a baissé de 1%, ce qui s’explique par des températures globalement plus douces en début d’année. Pour mieux observer les évolutions structurelles d’une année à l’autre, la consommation brute est corrigée de ces aléas climatique (cf infographie ci-dessous) et celle-ci (473 KWh) baisse un peu moins (- 0,5%). En 2019, le ralentissement de la croissance économique a eu également un effet conjoncturel expliquant ce recul.

Image

Mais la conjoncture n'explique pas tout. "La consommation française d’électricité est entrée dans une phase de relative stabilité depuis 2010", une tendance qui, selon RTE, provient "d’un ralentissement progressif de la croissance de la demande observé depuis plusieurs décennies pour s’établir à un niveau nul depuis 2010".

Constaté aussi dans d'autres pays européens, ce ralentissement structurel de la consommation d’électricité en France, est expliqué...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi