Pourquoi les citadines vont-elles souffrir du passage à la norme Euro 7 ?

Alors qu'elle n'est même pas encore officiellement adoptée, l'ombre de la norme Euro 7 plane sur les constructeurs. Pour rappel, la norme Euro 7 est une réglementation européenne en cours d'élaboration afin de réglementer les émissions polluantes des véhicules thermiques. Cette norme est d'ores et déjà considérée comme l'une des normes les plus strictes au monde.

La norme Euro 7 va imposer des limites encore plus strictes que la norme Euro 6 et les constructeurs devront donc mettre en place des technologies plus avancées pour réduire les émissions de leurs véhicules afin qu'ils puissent continuer à être commercialisés.

Des augmentations trop élevées

Cependant, la recherche et le développement autour de ces technologies pourraient faire des dégâts au sein de certains segments, à commencer par celui des citadines, des modèles vendus à des prix plus bas et avec des marges moins élevées. Pour répercuter le coût dû au développement de ces nouveaux moteurs thermiques plus propres, le prix des citadines pourrait fortement augmenter après l'adoption de la norme Euro 7. Certains dirigeants évoquent des augmentations comprises entre 3 000 et 5 000 euros, en fonction des modèles.

Dans le même temps, l'argent investi dans la recherche et le développement de motorisations plus propres (qui seront dans tous les cas bannies dix ans plus tard en Europe) n'est pas investi dans l'électrification. Certains constructeurs ont donc dû faire des choix, à commencer par supprimer purement et simplement les citadines thermiques de leur catalogue. C'est le cas de Ford par exemple, qui ne renouvellera pas dans l'immédiat sa Lire la suite sur Autoplus