Pourquoi la Chine lorgne-t-elle la Nouvelle-Calédonie ?

·1 min de lecture

La Chine lorgne de plus en plus la Nouvelle-Calédonie. Peu à peu, les Chinois étendent leur influence sur de nombreux pays du Pacifique. Une zone que se disputent la Chine et les pays occidentaux, Etats-Unis, Australie mais aussi la France avec ses territoires d’Outre-mer. Et dans son dernier rapport publié lundi, l'Institut de recherche stratégique de l’École militaire pointe les opérations d’influence grandissante de la Chine dans le Pacifique et notamment en Nouvelle-Calédonie. 

Ce tout petit territoire français, 300.000 habitants à peine, très loin de l'Hexagone et en plein océan Pacifique, intéresse tout particulièrement Pékin. Le premier intérêt est économique : la Nouvelle-Calédonie possède la deuxième réserve de nickel au monde et la Chine est son premier client.

La Chine soutiendrait les indépendantistes kanaks

Mais l'archipel a surtout un intérêt stratégique pour Pékin : à une encablure de l'Australie, il lui permettrait de contourner l'axe militaire des Etats-Unis et de leurs alliés, qui cherchent à bloquer l'expansion maritime chinoise. Selon les services de renseignement français, la Chine soutient les mouvements indépendantistes kanaks. Le référendum sur l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie, qui aura lieu le 12 décembre prochain, est donc l'occasion pour Pékin de placer ses pions, via notamment l'Association de l'amitié sino-calédonienne, contrôlée et financée par le Parti communiste chinois.

Une Nouvelle-Calédonie indépendante tomberait de facto dans la zone ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles