Pourquoi des chercheurs hawaïens ont-ils pris l'initiative de nommer le trou noir Powehi ?

Fabien Magnenou
Les noms des objets célestes doivent faire l'objet d'un consensus et être certifiés par l'Union astronomique internationale, qui fait autorité en la matière. L'initiative hawaïenne est sans doute liée à des contestations locales, explique le chercheur Guy Perrin à franceinfo.

L'affaire n'est pas encore entérinée, mais des chercheurs hawaïens ont décidé de baptiser Powehi le trou noir de la galaxie M87, dont l'image, révélée mercredi 10 avril, a fait le tour du monde.

C'est une figure renommée de la culture hawaïenne, Larry Kimura, professeur d'études hawaïennes à l'université de Hilo, qui l'a baptisé ainsi, à la demande de plusieurs scientifiques qui ont travaillé sur le projet. Ce nom signifie "création sombre insondable ornée" et vient du Kumulipo, un chant du XVIIIe siècle en langue hawaïenne qui conte l'histoire de la création du monde. "Avoir le privilège de donner un nom hawaïen à la toute première confirmation scientifique d'un trou noir est très important pour moi et pour ma lignée hawaïenne qui vient de pō [la nuit primordiale]", explique Larry Kimura sur le site du James Clerk Maxwell Telescope (JCMT), basé à Hawaï.

J'espère que nous pourrons continuer à nommer les futurs trous noirs selon l'astronomie hawaïenne et le Kumulipo.

Larry Kimura

Professeur d'études hawaïennes à l'université de Hilo

Mais pour l'heure, rien n'indique que ce nom ait fait l'objet d'un consensus au sein du projet Event Horizon Telescope (EHT), qui regroupe plus de 200 chercheurs originaires de tous les continents. Les noms des objets célestes, en effet, doivent être validés par l'Union astronomique internationale (UAI). (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi