Pourquoi changer de banque reste toujours compliqué selon l'UFC-Que choisir

1 / 2

Pourquoi changer de banque reste toujours compliqué selon l'UFC-Que choisir

Lancé en 2017, le service de mobilité bancaire avait un but: permettre aux Français de changer facilement de banque. La banque que vous souhaitez rejoindre peut vous aider gratuitement à transférer votre compte courant depuis votre ancien établissement, en prévenant ceux qui effectuent des prélèvements automatiques sur vos comptes que vous avez changé de domiciliation bancaire. Si un chèque tombe sur l’ancien compte dans les treize mois suivant la clôture, l’ancienne banque se doit également d’en informer son ancien client.

Une demande sur dix n'aboutit pas

Mais selon l’UFC-Que choisir, qui a réalisé une enquête auprès de 110 banques et prestataires de la mobilité bancaire, le compte n’y est pas. Elle s’étonne que seulement 2,5 % des Français auraient changé d’établissement bancaire en 2019. Et arrive à un constat: une demande sur dix n’aboutirait pas. En cause? Des erreurs humaines notamment, de la part du personnel de la banque: oubli de signature ou mauvaise saisie du numéro de compte par exemple.

Gratuité seulement pour les comptes courants

Et quand le changement de compte se fait bien, il n’est pas toujours suivi de la fermeture de l’ancien. Car la gratuité du mobilité bancaire ne concerne que le compte courant, et pas les produits d’épargne type assurance-vie ou plan d’épargne logement par exemple: or, leurs frais de transfert sont onéreux et croissent d'année en année. En 2020, faire suivre son PEL ou son...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi