Pourquoi certains enfants arrêtent de faire la sieste à 3 ans, quand d'autres continuent jusqu'à 6 ans

Lilian Cazabet / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Pourquoi et quand les jeunes enfants abandonnent-ils la sieste ? Une nouvelle hypothèse suppose que cela est dû au développement du cerveau et non à l'âge de l'enfant.

Les études scientifiques l’ont prouvé : la sieste a des bienfaits sur notre santé tels que l'amélioration de la mémoire à long terme, l’assimilation de nouvelles données ou encore la régulation émotionnelle. Chez l’adulte, la sieste idéale doit être comprise entre 10 et 20 minutes afin d’éviter une insomnie la nuit suivante. Chez les enfants, une sieste peut parfois durer plus de trois heures… Pourtant, à partir d’un certain âge, ces petites boules d’énergies deviennent de plus en plus réfractaires à cette activité quotidienne.

La sieste permet de consolider émotions et souvenirs

Selon Rebecca Spencer, auteure principale de l'étude et professeure en psychologie et sciences du cerveau à l'Université du Massachusetts Amherst (Etats-Unis), il est contre-intuitif pour les jeunes enfants d'abandonner la sieste, celle-ci leur permettant de consolider leurs émotions et souvenirs. Mais alors, pourquoi certains enfants continuent de faire la sieste à cinq ans, tandis que d'autres abandonnent ce rituel dès trois ans ?

L'analyse de données d'études comportementales et sur le développement neuronal chez des enfants entre trois et six ans qui font habituellement la sieste ou non, a permis aux chercheuses de comparer le développement du cerveau avec la transition de la sieste. L'étude publiée dans la revue PNAS, issue de la collaboration entre Rebecca Spencer et Tracy Riggins, psychologue pour enfants spécialisée dans le développement de la mémoire, décrit une nouvelle théorie sur la raison pour laquelle les jeunes enfants décident d’arrêter la sieste. Il s’avère que ce n’est pas tant l’âge qui compte mais plutôt le développement du cerveau et notamment une zone en particulier : l'hippocampe.

Quand "ça déborde" dans l’hippocampe, il faut faire la sieste

Prenez un bol qui représente l’hippocampe (voir encadré ci-dessous). Un hippocampe peu développé pourrait se comparer à un petit bol. Il ne peut pas contenir beaucoup d’informations et va se remplir plus rapidement qu’un hippoca[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi