Pourquoi certaines personnes atteintes du VIH arrivent à contrôler leur virus sans traitement ?

·1 min de lecture
![CDATA[Shutterstock / Jievani]]

La recherche dans la lutte contre le VIH ne cesse d'avancer : un vaccin à ARN messager vient d'être administré en phase d'essai à un patient, on a découvert un variant plus virulent aux Pays-Bas, mais on constate aussi des cas de guérison "miracle" après des greffes, on apprend que le traitement par intermittence ou sous forme d'injection tous les deux mois s'avère tout aussi efficace... Bref : avec le VIH on continue d'en apprendre tous les jours. Mais jusqu'à présent, une inconnue demeurait, quant à ces patients qui arrivent à "contrôler" le virus sans médication. Une recherche, récemment publiée sur le site de l'Institut Pasteur, nous en dit plus.

Il s'agit de patients qui ont été sous antirétroviral et qui, après avoir arrêté le traitement, en étant toujours porteurs du VIH, parviennent à maintenir le virus en sommeil de façon naturelle. On les appelle des PTC, ou "contrôleurs post-traitements", rappellent les chercheurs.

La réponse humorale, qu'est-ce que c'est ?

A l'institut Pasteur, on s'est penché sur les anticorps qui permettent à ces patients d'effectuer ce contrôle, et plus particulièrement en étudiant des gens qui avaient connu des "réveils" du virus dans leur organisme, de faible intensité et de courte durée. Face à ces hausses d'activité du VIH, les chercheurs ont pu décrire comment l'organisme répondait.

Ils ont appelé cette faculté la "réponse humorale", "c'est-à-dire leur production de lymphocytes B et d'anticorps spécifiques", (...)

Lire la suite sur Topsante.com

CHIFFRES COVID. Le bilan en France ce dimanche 17 avril en direct : annonces, chiffres
Qu'est ce que l'utérus didelphe, qui peut engendrer des grossesses croisées ?
Pourquoi le soleil d'avril est aussi dangereux pour la peau que celui d'août ?
Surdité : bientôt un médicament pour la traiter ?
Peut-on devenir allergique du jour au lendemain ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles